Back from the grave

Ici vous racontez tout et n'importe quoi, tant que ça ne concerne pas les autres sections du forum. Have Fanx !
User avatar
Val
Rebelle anarchiste de Satan
Posts: 2405
Joined: 18 June 2008, 16:33
Location: Puymule Durand.

Back from the grave

Post by Val » 05 July 2017, 14:36

Yo

Perso je sais pas vous mais j'ai le sentiment que là, en 2017, on en a un peu raz le cul des discussions ineptes sur facebook et des commentaires youtube affligeants. Je trouve relativement horrible que notre petit pic d'activité découle d'évènements aussi dramatiques, mais je ne vais pas cacher mon envie de reposter ici. Ca ne redeviendra jamais comme avant, c'est sûr (en tout cas sur cette plateforme), pourtant il s'est passé des milliards de trucs depuis la dernière fois où on étais tous vraiment en lien. Au pif, Corn va devenir japonais. Vous trouvez pas ça oufissime ? Vous avez pas trop envie de savoir ce qui se passe un peu chez tout le monde ?

On a déjà commencé à en parler sur JCQVNARAF, mais je trouve dommage de concentrer ce qu'on devient vraiment sur un topic pareil. Déjà parce qu'il est gigantesque et que c'est toujours le même qui est alimenté, mais surtout parce qu'on en a clairement pas rien a foutre. Qu'est-ce que vous êtes devenus les couz ? Et comment vous sentez vous par rapport au braisn, à cette communauté ? Est-ce que, comme moi, vous ressentez un manque dans l'internet d'aujourd'hui et la nécessité de revenir vers des discussions plus fournies et intenses ?

De mon coté j'ai fait des études en Sound Design à Montpellier. Pour ceux que ça intéresse, le Sound Design c'est la capacité à manipuler les textures sonores pour fournir de nouveaux éléments. Concrètement c'est la création sonore brute. C'est applicable par exemple, au son à l'image, comme pour les ambiances sonores dans les expos etc. J'avais un prof incroyable qui nous faisais faire des exercices où il fallait deviner des couleurs en fonction des sons etc. Je crois qu'unik fait ça aussi. A l'époque j'étais fou amoureux d'une meuf avec qui c'était hyper compliqué et du coup j'avais plus ou moins laissé tombé même si mes sentiments étaient restés intacts, mais refoulés. C'est la même époque où je trainais tout le temps à Clermont et où je m'investissais dans le milieu house/techno local. J'y ai d'ailleurs rencontré une meuf complètement tarée et perverse mais qui avait aussi un cancer de la thyroide du coup c'était hyper compliqué et traumatisant à gérer. Suite à ça j'ai eu ma petite phase Neur0 où j'ai fait n'importe quoi avec les filles (no offense Neur0) puis je suis parti à Montréal pour finir mes études en Sound Design. Sauf qu'une semaine avant de partir à Montréal je me suis finalement mis avec la meuf dont j'étais amoureux depuis des années (et aujourd'hui ça fait 3 ans qu'on est/vis ensemble). A Montréal j'ai fait une dépression parce que je me sentais super seul, qu'il faisait froid, et que je déteste la mentalité américaine... A mon retour je me suis lancé en tant que Sound Designer freelance et j'ai eu 1 ou 2 contrats sympas mais rien de fou, puis j'ai eu l'idée incroyable de monter un studio d'enregistrement à Rennes avec Cornemuse et mon pote Franck de Montréal, un ingé son de 40 piges hyper calé sur le sujet. D'autant que j'avais choppé énormément de matos entre temps. Suite à des problèmes de confiance mutuelle avec Franck et le fait qu'il habitait à Montréal, le projet a été avorté, j'ai recommencé a prendre des antidépresseurs et j'ai profité de l'occasion pour lancer le projet qui me tenait le plus à coeur c'est à dire celui de monter un label. Je ne peux pas trop en parler pour l'instant, mais je suis actuellement à Rennes entouré de gens et d'amis incroyables avec qui je travaille à fond pour le projet. J'ai arreté de fumer depuis un mois et j'ai trouvé un taff où je vends des Bagels. En ce moment je dirais que la vie est vraiment belle, pourtant, je ne me suis jamais autant senti politisé et outré par la direction que prend le reste du monde en général, et au delà du fait que j'aille mieux, je ressens une lutte constante entre mon état personnel et ma haine profonde de "la conjoncture actuelle". Sinon les Puymule continuent toujours (presque) chaque année, et vous êtes *toujours* tous les bienvenus.

Sinon voici une photo de moi récente :

https://scontent-cdt1-1.xx.fbcdn.net/v/ ... e=595F0410

Bon et sinon en vrai : https://scontent-cdt1-1.xx.fbcdn.net/v/ ... e=595F2056

PS : Pour ceux qui veulent checker des exemples de trucs que j'ai fait en SD : http://valentin-aucoin.com/

User avatar
Kp
HerKule du braiSN
Posts: 1827
Joined: 18 May 2009, 13:52

Re: Back from the grave

Post by Kp » 05 July 2017, 15:20

Bonjour les braisneux.

Concernant ma situation, je suis toujours à Lyon pour le moment mais je pars très bientôt me reinstaller tout là-haut dans les hauts de France pour m'occuper un peu de la famille (ref. mon blog, la mort de mon frère etc).

Mon dernier taff m'a complètement tué. Je parlais l'an dernier d'un boulot de manager dans un restaurant japonais qui m'avait pas mal miné. Quelques mois plus tard j'ai trouvé un autre boulot de manager dans une chaîne de restauration rapide italienne fondée par des allemands :monocle: .
Je pense que c'était vraiment la pire expérience possible et qu'un énorme fossé s'est creusé entre moi et la prochaine génération. Comme d'hab dans ce genre de restos on embauche principalement des jeunes de moins de 20 ans qui n'ont pas vraiment de projets à côté et qui n'ont pas envie de s'investir dans un job de merde. Je bosse en restauration depuis 10 maintenant (...) et les même gueules reviennent toujours.

Quand je suis arrivé dans le resto après 2 mois de formation c'était la guerre: pas de directeur, aucune hygiène (pas de suivi des produits frais, aucun nettoyage des frigos etc), des employés qui viennent bosser quand ils veulent... Je vais vous la faire courte mais voici quelques pépites:

- Mes heures supplémentaires effacées des planning du jour au lendemain
- Des cuisiniers qui insultent les clients, qui partent à 22H pétantes pour aller mater un match de foot alors que les clients attendent leur plat juste devant eux, plateaux à la main.
- Un directeur en formation qui me menace de me casser la gueule.
- Ce même directeur qui découpe à coups de couteaux des câbles électriques pour que le restaurant ferme le week end (choppé par les caméras :ptdr: )
- Des employés que je choppe en train de piquer dans les frigos puis qui me dénoncent, je cite " en train de piquer dans la caisse pour acheter de la beuh" (je ne fume pas)

Et donc triste que mes derniers billets se réfèrent régulièrement à mes expériences de boulot. Promis un jour je serais épanoui.
Last edited by Kp on 05 July 2017, 15:22, edited 1 time in total.

User avatar
Kp
HerKule du braiSN
Posts: 1827
Joined: 18 May 2009, 13:52

Re: Back from the grave

Post by Kp » 05 July 2017, 15:21

Ce fail du doublon again.

User avatar
Val
Rebelle anarchiste de Satan
Posts: 2405
Joined: 18 June 2008, 16:33
Location: Puymule Durand.

Re: Back from the grave

Post by Val » 05 July 2017, 15:27

Ouuaaaaaa t'es vraiment tombé dans le pire resto du monde je crois

User avatar
Neur0
PDG clandestin
Posts: 7134
Joined: 23 January 2006, 00:22
Location: Nantes / poitiers /et/ou un quelconque bordel de Saigon
Contact:

Re: Back from the grave

Post by Neur0 » 05 July 2017, 15:32

Moi ce que je trouve dingue c'est de voir ton évolution Val. Il est loin le petit gamin pète couilles qui donnait le baton pour se faire battre :)
Pour ma part j'ai passé deux ans de 2013 à 2015 dans un boulot de cadre, ce qui était mon objectif du départ de ma vie professionnelle et en vérité ça m'a complètement broyé. Je crois que je ne suis pas du tout fait pour le monde de l'entreprise, je ne suis pas fait pour m'entendre avec Didier 52ans qui rale parce que tu n’agrafe pas tes notes de frais. La suite c'est une longue fuite en avant, bcp de drogues, bcp de meufs et mes cheveux qui tombent.

La il me reste deux semaines pour retrouver un boulot avant la fin de mon chomage, je n'ai aucune idée de ce que j'ai envie de faire, dans quelle direction mener ma vie.
Du coup je met la tete dans le sable.

Bisous

User avatar
Kp
HerKule du braiSN
Posts: 1827
Joined: 18 May 2009, 13:52

Re: Back from the grave

Post by Kp » 05 July 2017, 15:33

Neuro: Pour citer notre premier ministre hier à l'AN:
"L'autruche est sans doute un animal sympathique, mesdames et messieurs les députés, mais mettre sa tête dans le sable n'a jamais préparé personne à affronter l'avenir."

User avatar
Neur0
PDG clandestin
Posts: 7134
Joined: 23 January 2006, 00:22
Location: Nantes / poitiers /et/ou un quelconque bordel de Saigon
Contact:

Re: Back from the grave

Post by Neur0 » 05 July 2017, 15:37

wow, j'ai meme pas regardé en plus.
La semaine dernière y'a une nana qui m'a dit que j'avais une tête à voter Macron.

Ce qui est drole parce qu'en 2007 j'avais une tete à voter Sarkozy.

User avatar
Nori
Vétéran du braisn
Posts: 1213
Joined: 06 May 2006, 03:59
Location: Dans un sac poubelle
Contact:

Re: Back from the grave

Post by Nori » 05 July 2017, 15:46

Wow, quel homme avec de grandes réflexions votre premier ministre.
Dans mon cas je continue mon job de merde dans un magasin de rénovation tout en faisant des études en documentation dans l'espoir d'avoir un jour un job intéressant, mais vu que je fais les 2 en même temps je n'ai aucun temps libre ou motivation pour faire quoi que ce soit de créatif hélas, j'ai plus de temps l'été mais tellement de conneries à faire (genre le ménage que j'ai pas eu le temps de faire durant l'année) et surtout tellement la flemme (normal après avoir brûlé la chandelle par les 3 trous toute l'année) que je ne fais pas vraiment plus. Bien sur que je m'ennuie de quand le BraiSN était actif, heureusement que je traîne sur un autre forum plus actif, je n'utilise pas facebook LoL.

User avatar
Timst
PDG clandestin
Posts: 6811
Joined: 12 May 2006, 20:54

Re: Back from the grave

Post by Timst » 05 July 2017, 16:10

Bon moi tout est documenté dans les bilans de fin d'année (ma seule utilisation du braisn ces temps), mais en gros:

Quand le braisn est mort je m’apprêtais à partir en Suède faire un master. Ça s'est fait donc, mais ça s'est pas passé exactement comme prévu : j'étais parti pour faire un truc qui s'est revelé être un master de computer science (donc informatique théorique très chiant et très compliqué).
J'ai très vite décroché et switché au bout d'un an sur un autre master plus tourné web. Au début c'était mieux, mais le rythme vraiment bizarre de la vie étudiante Suédoise (on avait, genre, 4h de cours en salle par semaine. Le reste c'était que du travail maison.) a fini par me perdre.

En parallèle j'ai rejoint une assoc européenne qui s'occupe de promouvoir les échanges étudiants en europe (le "Erasmus Student Network"). Au début c'était local, ce qui m'a permit de me faire des potes sur le campus et d'être pas mal impliqué dans la scène sociale locale, et ensuite j'avais une position dans un comité international qui m'a permit de voyager aux frais de la princesse dans pas mal de pays du continent. Bref socialement parlait c'était le peak pour moi et donc ça a été plutôt nice avec des filles, des potes, des soirées etc, bref bien loin du Timst époque braisn quoi.

Il n'en restait que j'allais sur trois ans de Suède avec des finances à bout de souffle et encore très loin d'obtenir mon master (lol). Mais au dernier moment petit deus ex machina, je rencontre une norvégienne via ESN, le courant passe bien et à l'occasion de la fin de mon bail d'appart étudiant, je déménage avec elle à Oslo. S'en est suivi un petit marasme de genre quatre mois où je galérais à trouver un boulot (pas facile quand tu parle pas vraiment la langue locale et t'as que une license), mais j'ai fini par trouver et now c'est nickel. Ça va faire deux ans de Norvège en août donc, soit cinq ans à l'étranger en tout.

L'avenir était un peu flou cela dit. Ma relation est bof bof, et j'ai plus trop de but dans la vie ce qui veut dire que c'est un peu la dépression now. En ce moment je suis en contact avec une boite pour un boulot à Tromsø (l’extrême nord de la Norvège, vu que Oslo c'est le sud). Ce serait l'occasion de repartir à zero encore une fois, une stratégie essayée et approuvée:

Image

User avatar
Val
Rebelle anarchiste de Satan
Posts: 2405
Joined: 18 June 2008, 16:33
Location: Puymule Durand.

Re: Back from the grave

Post by Val » 05 July 2017, 16:13

Franchement Timst si t'as des photos à envoyer jsuis tellement chaud j'ai toujours été fasciné par les paysages scandinaves. Sinon du coup ta meuf elle va pas te suivre ?

User avatar
Timst
PDG clandestin
Posts: 6811
Joined: 12 May 2006, 20:54

Re: Back from the grave

Post by Timst » 05 July 2017, 16:30

Je prend pas trop de photos mais ouais les paysages sont t h i c c. Autant la suède c'était pas hyper impressionnant là où j'étais, autant Oslo tu peux littéralement prendre le metro pour aller skier quoi. Moi qui ai toujours vécu dans des plaines, c'est le choc.
Battlequote wrote:Sinon du coup ta meuf elle va pas te suivre ?
C'est le débat du moment ouais. On est différent, et je sais pas à quel point ces différences sont réconciliable même si j'étais pas déjà déprimé et tout. On y verra sans doute plus claire quand j'écrirais le Big Bilan 2016 (et que tout le monde sera reparti).

User avatar
Cornemuse
Junkie hallucinobraiSN
Posts: 4075
Joined: 12 January 2008, 22:11
Location: Montpellier/Nîmes

Re: Back from the grave

Post by Cornemuse » 05 July 2017, 18:21

Go tous poster, j'aime lire la vie des gens.

De mon côté ça tombe bien comme topic puisque je suis en pleine transition vers une nouvelle vie.

Je ne vais pas "devenir japonais" comme l'annonce Val. Je vais juste faire un an de working holidays là-bas avec ma copine, à partir du 15 novembre. Mais effectivement j'ai pour projet d'y retourner quelques années plus tard, avec un DAEFLE en mains (diplôme de français langue étrangère). Ça me plait bien comme idée, d'apprendre le français à des étrangers. Et être prof permet de profiter d'un visa spécial professeur, le seul visa qui m'est raisonnablement accessible pour vivre là-bas.

Bon, du coup j'ai commencé par la fin. Je refais un peu le résumé de ma vie parisienne.

J'ai emménagé avec ma copine, qui est toujours ma copine actuelle. On habite dans le 18ème depuis quelques années. Je bossais jusqu'à il y a peu aux impôts. C'était un cocktail improbable de fun quotidien (grosse ambiance déconade au boulot), et d'ennui qui devenait lourdingue, le boulot lui-même étant très chiant.

A côté de ça, j'ai participé avec d'autres musiciens à un collectif d'improvisation. C'était super cool, on a organisé plein de soirées à Paris, on a fait plein de live, on a invité et rencontré plein d'artistes. On a beaucoup collaboré avec une salle géniale, au modeste nom de "Espace des Arts sans Frontières", oui oui. Mon nom d'artiste est "Doedelzak", qui veut dire Cornemuse en néerlandais. Héhé.

Du coup, en solo ou avec d'autres personnes, j'ai participé à ces albums qui ont été publiés sur le netlabel eg0cide :

- Wandering in Dust de Doedelzak (album solo)
- Nabemono de XtetX, où je joue du synthé
- Silent Rain de Onde Poussière, un duo avec Kecap Tuyul, le fondateur du label eg0cide (j'adorais ce duo !)
- Adrift in the backland, de Geosmin with friends, où je suis un des friends (Kecap Tuyul étant le second friend)

Tout ça était très chouette mais c'est en pause à durée indéterminée. Outre moi qui part au Japon, la plupart des membres du collectif se barrent ici ou là, ou bien ont d'autres préoccupations. C'était pour la plupart des étudiants mais maintenant ils se dirigent vers la destinée merveilleuse de la vie active avec un master de musico.

J'ai créé un bandcamp pour mon nom de scène Doedelzak : https://doedelzak.bandcamp.com/

Ces derniers temps je me suis remis à Pure Data, un logiciel de programmation visuel dédié à la musique. Je participe à un groupe Meetup nommé "Creative Coding Paris", qui met en lien des développeurs, des graphistes et des musiciens. J'aime beaucoup l'ambiance qui se dégage de ces échanges. Récemment et dans ce cadre, j'ai fait un talk chez Deezer en présentant mon programme de musique générative. J'ai publié le programme sur un Github avec un manuel d'utilisation, si des gens sont intéressés par Pure Data : https://github.com/Doedelzak/puredata. Il y a des exemples de résultats sur mon bandcamp.

Sinon, je me suis aussi inscrit à des cours de taïko, ces fameux tabours japonais. C'est super cool. Et ça me fait aussi découvrir des théories de développement personnel qui, jusqu'ici, m'auraient bien fait rire, mais dont je comprends à présent les bénéfices, en tout cas au moins pour jouer de la musique. Je vais m'acheter mon taïko dans les semaines à venir. Ce sera un petit format, malheureusement, mais ce sera déjà cool.

A présent je me suis mis en disponibilité : pas de salaire, pas de boulot, mais je peux retrouver tout ça quand je veux en cas de grosse galère. Donc depuis le 1er juillet, je ne travaille plus, c'est le bonheur. Je passe la plupart de mon temps à préparer le voyage au Japon, bosser le japonais, et bosser mon piano. Je compte faire des concerts de piano là-bas, notamment pour jouer Canto Ostinato et Eadem Sed Aliter de Simeon Ten Holt, que j'ai passé ces dernières années à apprendre et à maîtriser.

Et puis je bosse sur divers autres projets aussi, mais autant en parler quand il y aura plus de choses à présenter. :cell:
Last edited by Cornemuse on 06 July 2017, 08:08, edited 3 times in total.

User avatar
Neur0
PDG clandestin
Posts: 7134
Joined: 23 January 2006, 00:22
Location: Nantes / poitiers /et/ou un quelconque bordel de Saigon
Contact:

Re: Back from the grave

Post by Neur0 » 05 July 2017, 18:56

Oui mais le sexe dans tout ça ?
Parle nous de sexe Cornemuse

User avatar
Cornemuse
Junkie hallucinobraiSN
Posts: 4075
Joined: 12 January 2008, 22:11
Location: Montpellier/Nîmes

Re: Back from the grave

Post by Cornemuse » 05 July 2017, 19:12

Je fais du sexe avec ma copine comme le plus vulgaire des normies :(

Mais je coucherais bien avec une japonaise ou deux quand même, hé

User avatar
Neur0
PDG clandestin
Posts: 7134
Joined: 23 January 2006, 00:22
Location: Nantes / poitiers /et/ou un quelconque bordel de Saigon
Contact:

Re: Back from the grave

Post by Neur0 » 06 July 2017, 00:08

aucun bout de verre ?

tu me déçois bro

User avatar
LeRusse17-91
PDG clandestin
Posts: 6989
Joined: 23 January 2006, 00:20
Location: Au front

Re: Back from the grave

Post by LeRusse17-91 » 06 July 2017, 11:29

Bon, j'ai le sentiment d'avoir tout dit dans les derniers big bilans, mais dans le but d'assouvir les instincts de stalker de Corn je vais développer.

Pour ma part donc j'ai continué à gravir les échelons, je suis passé officier, actuellement lieutenant et à la tête d'une trentaine d'hommes, du moins quand personne n'a de couille qui fuit ou de grave fracture du moral.
J'ai donc atteint l'objectif que je m'étais fixé en m'engageant, en terme de carrière les 8 prochaines années sont réglées comme du papier à musique et clairement j'ai plus une goutte d'ambition, sans aller jusqu'à dire que je n'en ai plus rien à cirer.
Le job est toujours intéressant, mais je mesure la différence entre janvier 2007, tout feu tout flamme et sans attaches, prêt à partir tous les ans en mission, et maintenant, marié et trois enfants que j'aurai même pas vu la moitié de cette année.
Je touche, littéralement, trois fois la solde que j'avais en étant jeune pilote, et ça me permet de faire vivre oklm la famille ; je ne m'en plains pas mais je m'aperçois que de plus en plus je ne pense qu'à ça, à combien va me rapporter telle ou telle mission etc, comme si ça compensait l'absence à la maison. Parce que je mets du beurre dans les épinards mais je suis pas trop là pour les manger.
Bref #1 world problems I guess. Mais s'ils engagent à la poste à mi-temps au même tarif... bon.

Tout ça pour dire que ça me conforte dans mon plan à long terme qui est retraite à 50 balais et comme occupation, vendre des chouchous et des beignets sur les plages dans mon marcel improbable avec les cheveux à la raie des fesses.
"S’il y a un lien à faire entre Lerusse et 4chan, c’est bien cette aptitude à créer des traumatismes"
"Lerusse est le type qui a amené INTERNET sur ce forum"

User avatar
Neur0
PDG clandestin
Posts: 7134
Joined: 23 January 2006, 00:22
Location: Nantes / poitiers /et/ou un quelconque bordel de Saigon
Contact:

Re: Back from the grave

Post by Neur0 » 06 July 2017, 13:38

Tu ne crains pas justement le retour à la vie civile après tant d'années ?

User avatar
Val
Rebelle anarchiste de Satan
Posts: 2405
Joined: 18 June 2008, 16:33
Location: Puymule Durand.

Re: Back from the grave

Post by Val » 06 July 2017, 13:56

Ca doit etre hyper particulier comme sentiment. En tout cas le père de ma meuf est passé de lieutenant à flic municipal pour raison (entre autres) traumatiques (un de ses bros qui explose a coté de lui) et il kiffe pas. La poste c ptet mieux.

User avatar
LeRusse17-91
PDG clandestin
Posts: 6989
Joined: 23 January 2006, 00:20
Location: Au front

Re: Back from the grave

Post by LeRusse17-91 » 06 July 2017, 15:13

Concrètement je saurais pas quoi faire dans le civil, déjà, parce que certes on passe une licence à Saint-Cyr mais c'est très générique et bon, la valeur du papier... heu....
Basculer en gendarmerie bof, et la police... tros gros choc culturel. Quand je suis détaché en commissariat pendant les missions Sentinelle j'ai déjà du mal que tout le monde me tutoie, alors c'est dire.

Et puis bon j'en ai pour 7/8 ans vraiment costauds et après c'est fini les unités de combat, je pourrai m'orienter sur des spés sympa comme relations internationales.

C'est juste qu'en fait gérer mes idiots c'est un peu ça :
http://terminallance.com/wp-content/upl ... rs_web.jpg
Suffisamment de couches à changer à la maison xD
"S’il y a un lien à faire entre Lerusse et 4chan, c’est bien cette aptitude à créer des traumatismes"
"Lerusse est le type qui a amené INTERNET sur ce forum"

User avatar
Bandini
Rebelle anarchiste de Satan
Posts: 2309
Joined: 07 July 2006, 01:19
Location: Nord

Re: Back from the grave

Post by Bandini » 09 July 2017, 11:24

C'est compliqué.
J'ai foiré mon master de philosophie 2 fois.
Concours protection judiciaire de la jeunesse raté à l'oral, j'avais adoré le stage.
Entré à Epitech, il y a 3 ans, je viens de finir. Je suis en stage. J'essaie de me spécialiser dans le web et la 3D, Webgl, Unreal Engine, mais c'est compliqué, c'est difficile sans background mathématique et je me sens vieux par rapport à tout ce que j'ai encore à apprendre à ce niveau. Mais j'aime bien et si WebGL continue a évoluer et à grandir ça pourrait grandement changer l'internet.

Socialement et intellectuellement, c'est un peu bizarre. Le milieu dans lequel j'ai évolué durant ma vingtaine, celui d'une gauche ptet un peu bourge, je m'en éloigne et il me repousse aussi. Je sais pas, depuis que je suis entré dans le numérique, on me prends pour un partisant de Macron. Loin de la. Mais je commence à être agacé par le discours de la gauche sur la société (et de la droite aussi). J'ai l'impression que la vision est trop radicale à chaque fois. "Tout est pourri", "Tous des travailleurs aliénés" pour caricaturer. C'est pas ce que je vois autour de moi. Alors je dis pas, bien sur que y a des évolutions mauvaises (coucou les bénévoles de Bouygues) mais le travail change aussi dans le bon sens. Après j'ai conscience que ce "bon sens" il est juste accessible par un certain type de populations, ptit blanc connecté start-upper.
Du coup ça clash, avec certaines personnes de gauches. Et moi je suis un peu perturbé parce que je sais pas si c'est parce que je commence à avoir une vision plus objective des choses ou si je suis entrain d'intégrer le systeme...

Puis je commence aussi a voir de plus en plus de personnes aux alentours de 30 ans qui commence à être laissé sur le carreau. Ca me choc, parce que je trouve que c'est subtilement violent, et ça me choc qu'on puisse parler d'être laissé sur le carreau à cet age. Tu les vois tomber, et tu peux rien faire pour les aider. D'autres s'en sortent mais la vie change et on s'éloigne, genre mon meilleur pote. Way du coup j'en suis la, la, plein de choses sont entrain de s'éloigner, et c'est peut être normal et qu'il faut juste que je passe à autre chose, mais j'ai du mal parce que pour le moment a part ma vie professionnel j'ai rien d'autre.

Puis personnellement, j'ai découvert que j'étais possiblement borderline, en tout cas j'en ai beaucoup de traits. Je me suis rendu compte que j'étais émotionnellement abusif dans mes précédentes relations (a part ma derniere, mais elle l'était). Fin bref je viens de passer deux ans bouffé par la culpabilité à chercher à eliminer un maximum de structure cognitifs toxique. Mais y a toujours certaines réactions émotionnelles, sur lesquels j'ai aucun contrôle. Genre le fait d'être intéressé par une chose, et le lendemain plus rien. D'etre content un jour et totalement déprimé le lendemain sans raison etc etc. Du coup pour le moment je peux pas vraiment mettre en place de but dans ma vie, vue que ça s'écroule en l'espace de 24h, c'est le plus chiant pour le moment.

Post Reply